Sport et exercice physique

Sport et exercice physique

Un quotidien très actif

Outre le sport régulier, l’exercice quotidien est très important pour rester en bonne santé. Les experts recommandent de bouger pendant au moins 30 minutes chaque jour. Cela comprend, par exemple, une promenade à pied ou à vélo, ou encore du jardinage. Il est également prouvé scientifiquement que 10 000 pas par jour permettent de combattre de nombreuses maladies déjà bien répandues. Pourquoi ne pas laisser votre voiture et marcher jusqu’au supermarché ? Ou sinon prenez les escaliers au lieu de l’ascenseur. Afin de surveiller le nombre de pas quotidiens, optez pour un podomètre intégré à votre smartphone ou même un bracelet de fitness.

Pensez à bouger si vous souffrez de problèmes articulaires

Les problèmes articulaires sont souvent très douloureux. Les personnes qui en souffrent essaient généralement de se ménager et de bouger le moins possible. Cependant, cela entraîne une diminution de la force musculaire et de la condition physique en général – et cette situation conduira par la suite à encore plus de douleurs aux articulations.

En faisant du sport de force régulièrement, vous parviendrez à briser ce cercle vicieux. Après tout, outre les ligaments et les tendons, ce sont surtout les muscles qui stabilisent les articulations et les maintiennent en position. Un développement ciblé de la masse musculaire accompagné d’un kinésithérapeute peut parfois même compenser les changements articulaires. Avant de faire de l’exercice, votre médecin doit tester la répartition des charges sur vos articulations.

Sports adaptés

Outre l’exercice quotidien et le suivi par un kinésithérapeute, de nombreux sports populaires sont également adaptés aux personnes atteintes d’hémophilie. Cependant, veuillez toujours consulter votre médecin avant d’essayer une nouvelle pratique sportive. Entraînez-vous avec précaution et fixez-vous de petits objectifs, au début, pour éviter de vous surmener. De cette façon, vous conserverez le plaisir que vous trouvez à ce sport et améliorerez, de manière automatique, vos performances au fil du temps. Les sports suivants sont particulièrement adaptés :

  • La randonnée :le sport d’endurance en plein air vous permet de rester en forme et détendu. Des chaussures robustes à tige haute réduisent le risque de chute, de trébuchement ou de glissade. Soyez particulièrement prudent en descente car le mouvement de freinage sollicite beaucoup les articulations de vos genoux. Utilisez des bâtons de marche pour réduire la charge.
  • La natation :les mouvements dans l’eau renforcent les muscles tout en ménageant les articulations. Outre la natation, l’aqua-jogging ou l’aquagym sont parfaits pour un entraînement régulier.
  • Le golf :ce sport combine concentration, technique et endurance moyenne. Une compression ou une déformation peut parfois se produire, mais le risque de blessure est, en général, relativement faible.
  • Faire du vélo: le cyclisme est un sport qui ménage les articulations et entraîne l’endurance, la forme physique, la force musculaire et le sens de l’équilibre. Important : pensez au risque de chute et roulez toujours avec un casque de vélo.

Pour pouvoir pratiquer les sports proposés, l’activité du facteur de coagulation manquant doit être supérieure à 15 %. Cela garantit une hémostase suffisante en cas de blessures. Si possible, faites de l’exercice le jour où vous avez injecté la préparation de facteur dans le cadre de votre prophylaxie. En cas de blessure grave, vous devez toujours prendre avec vous, lorsque vous faites de l’exercice, une dose d’urgence de préparation de facteur.

Fitness

Bien sûr, l'exercice est important pour les hémophiles. Lisez ici pourquoi et quels sont les sports recommandés. Regardez les vidéos de remise en forme et faites de l'exercice.

myPKFiT

Le défi : parvenir à un accompagnement confortable et intelligent pour une prophylaxie personnalisée. Notre réponse : myPKFiT.