Alimentation

Alimentation

Le plaisir et la santé ne sont pas contradictoires

« Vous êtes ce que vous mangez » – vous connaissez certainement ce dicton. Avec l’âge, l’impact de votre alimentation sur votre corps devient de plus en plus lisible.

Facteur de risque, l’obésité

Des études montrent que les personnes de plus de 50 ans prennent plus de temps pour profiter de la vie. Elles pensent alors à faire des choses qui pendant longtemps n’avaient pas leur place dans leur quotidien déjà bien agité. Et il en va de même avec la bonne nourriture. C’est quelque chose qu’il ne faut refuser à personne. Cependant, avec des repas copieux et abondants, les risques liés à l’obésité font leur apparition. Trop, trop gras, trop sucré – et les kilos qui s’accumulent au niveau des  hanches.

Des habitudes alimentaires malsaines peuvent favoriser l’hypertension, les maladies cardiovasculaires, la goutte et le diabète sucré de type 2, également appelé diabète de l’adulte. En tant qu’hémophile, vous avez également un risque accru de développer de l’arthrose ou de l’ostéoporose.

Les premiers signes d’alerte peuvent également se manifester par de petites douleurs en plus du « cauchemar des hanches marquées » : le matin au réveil, vos membres sont souvent plus raides. Il vous est plus difficile de vous pencher pour attacher vos chaussures. Et quelques marches vous mettront vite à bout de souffle. Il est maintenant grand temps de prévenir ou de contrer consciemment ces maladies liées à votre mode de vie. Avec une alimentation saine et variée, vous aurez les meilleures chances de rester en forme jusqu’à un âge avancé.

Misez sur la qualité

Entre 40 et 50 ans, les besoins en calories commencent à diminuer, mais malheureusement, ce n’est pas toujours le cas de l’appétit. En même temps, le corps continue à avoir besoin de nombreuses substances vitales telles que les vitamines et les oligo-éléments pour rester efficace. Le fer, l’acide folique et la vitamine B12 en particulier se perdent plus rapidement – dans votre cas, en tant qu’hémophile, par des micro-saignements inaperçus. Ils provoquent alors de la fatigue et de l’épuisement ainsi qu’une faim de loup. Vous avez besoin de vitamine C pour renforcer votre système immunitaire, notamment contre les rhumes, et la vitamine D ralentit l’ostéoporose.

Interprétez correctement les signaux de faim de votre corps et optez pour une alimentation riche en légumes et en salade, que vous pourrez consommer même en très grande quantité. Réduisez, en revanche, votre apport en viande – consommez-en en moins fréquemment mais de meilleure qualité. Les accompagnements à base d’amidon comme le riz, les pâtes contiennent souvent de nombreux glucides vides. Pour ces aliments, privilégiez les variétés à base de farine complète. Préférez les pommes de terre non pelées aux préparations de pommes de terre riches en graisse. Optez aussi pour des aliments à forte densité nutritionnelle plutôt que pour ceux à forte densité calorique. Vous trouverez, sur notre blog alimentaire, de nombreuses recettes adaptées, des conseils de cuisine et d’autres suggestions très intéressantes.

Manger au restaurant – un véritable piège à calories

Regardons les choses en face : une escalope de veau panée XXL à la crème servie avec des frites et un chou à la crème géant vous rendent-ils vraiment heureux ? Quelle est votre sensation après avoir englouti une telle portion de nourriture ? Vous sentez-vous paresseux et n’avez plus envie de bouger ?

À première vue, un steak sans matières grasses avec une salade ou un gâteau aux fruits cuit au four peuvent sembler moins spectaculaires. Pourtant, ils sont souvent bien meilleurs en termes de qualité de produits et propriétés culinaires. Après un repas plus sain, vous vous sentirez plus léger et aurez encore envie de faire plein de choses. Essayez par vous-même.

Alimentation

En forme grâce à l'alimentation ? Nous allons vous montrer à quell point c'est facile. Dans nos recettes et nos vidéos de cuisine, vous trouverez des plats sains et très savoureux.