Sports et remise en forme

Sports et remise en forme

S’entraîner à fond et se sentir bien

Que vous vous entraîniez seul, avec des amis ou dans un club : le sport vous permet de faire de l’exercice, de vous vider la tête et de recharger vos batteries. Les muscles ne sont pas seulement beaux, ils renforcent aussi vos articulations. Et surtout, votre ego profite du fait que vous ne vous essouffliez pas au moindre effort.

L’entraînement idéal

Grâce aux traitements modernes, le sport n’est plus un tabou dans l’hémophilie. Néanmoins, votre entraînement doit être adapté à la gravité de votre hémophilie et de vos éventuels problèmes articulaires. C’est pourquoi il faut toujours s’adresser à son centre d’hémophilie avant de tester un nouveau sport ou de modifier son entraînement.

Vous devez également informer votre professeur ou entraîneur sportif et vos partenaires d’entraînement de l’existence de votre hémophilie. Si vous vous blessez en faisant du sport, ils peuvent immédiatement prendre les mesures nécessaires et vous aider.

Sports adaptés

Les sports qui impliquent des contacts physiques fréquents, des sauts, des bosses et qui sollicitent beaucoup les muscles, les articulations et les tendons sont plutôt inadaptés à l’hémophilie. Néanmoins, il existe toute une série de sports passionnants qui peuvent vous intéresser. Voici quelques suggestions :

  • Tennis de table :vous vous tiendrez directement en face de votre adversaire et lui lancerez des balles à la vitesse maximale. Votre équipe vous encouragera depuis le banc de touche et applaudira votre technique de frappe. Par principe, il existe bien un risque de chute ou de glissade. Un entraînement de compensation peut aider à éviter les surcharges.
  • Canoë :en canoë, on sollicite principalement le haut du corps. C’est possible de le faire seul, à deux, ou à quatre. Pendant l’entraînement, vous devrez éviter de surcharger vos épaules, votre colonne vertébrale et les articulations de vos genoux. Vous ne devrez donc pas pratiquer le canoë en compétition.
  • Hip-hop :saviez-vous que Bruce Lee, connu dans le secteur des arts martiaux, était un danseur passionné et un maître du cha-cha-cha de Hong Kong ? La danse n’est donc pas nécessairement réservée aux filles. Dans le hip-hop, vous apprenez les mouvements de clips musicaux connus et développez un excellent sens du rythme. La danse en couple est également populaire et vous apprenez à créer une harmonie avec votre partenaire. Cependant, vous devez éviter les sauts et les figures de soulèvement.
  • En forme dans l’eau :la natation, l’aqua-jogging et l’aquagym permettent d’entraîner tout votre corps et conviennent parfaitement à l’hémophilie. Dans l’eau, vous renforcez vos muscles sans solliciter vos articulations et le risque de blessure est aussi très faible.

Pour pouvoir pratiquer les sports proposés, l’activité du facteur de coagulation manquant doit être supérieure à 15 %. Cela garantit une hémostase suffisante en cas de blessures. Si possible, faites de l’exercice le jour où vous avez injecté la préparation de facteur dans le cadre de la prophylaxie. En cas de blessure grave, vous devez toujours emporter avec vous lorsque vous faites de l’exercice une dose d’urgence de préparation de facteur.

Fitness

Bien sûr, l'exercice est important pour les hémophiles. Lisez ici pourquoi et quels sont les sports recommandés. Regardez les vidéos de remise en forme et faites de l'exercice.

myPKFiT

Le défi : parvenir à un accompagnement confortable et intelligent pour une prophylaxie personnalisée. Notre réponse : myPKFiT.