Voyage

Voyage

Vacances en famille et sorties scolaires

Lorsque les enfants voyagent, ils vivent la grande aventure pour la première fois. De plus, maman et papa sont beaucoup plus détendus quand ils sont en vacances et auront donc beaucoup de temps pour jouer et s’amuser. Le fait que votre fils soit hémophile ne signifie pas qu’il faille renoncer à voyager, au contraire. Avec des voyages bien planifiés et soigneusement préparés, vous réussirez vos vacances en famille et partagerez des moments inoubliables.

Lorsque votre fils atteindra un âge adapté, il pourra très bien participer à des voyages scolaires. Toutefois, la condition préalable en sera une concertation optimale avec les professeurs de votre fils. Il vous faudra vous préparer à discuter avec eux.

Vater mit Kindern im Wald

Partons en vacances en famille

Votre famille préfère-t-elle aller à la mer ou à la montagne ? Vous séjournez dans un hôtel, une maison de vacances ou vous vous baladez entre différents endroits avec votre caravane ? Outre vos préférences individuelles pour le choix de votre destination de vacances, vous devez attacher une importance particulière au fait de savoir s’il existe un centre d’hémophilie à proximité, que vous pourrez contacter si vous avez des questions ou des problèmes. Pour consulter la liste des centres d’hémophilie en Suisse, rendez-vous sur le site Internet de la Société suisse d’hémophilie (Schweizerischen Hämophilie-Gesellschaft, SHG). La Fédération mondiale de l’hémophilie (World Federation of Hemophilia) fournit également un répertoire complet des centres d’hémophilie dans le monde.

Prévoyez toujours que votre fils puisse facilement rejoindre un centre d’hémophilie si nécessaire pendant vos vacances. Votre médecin discutera avec vous de ce que vous devez savoir pendant le voyage. Il peut également contacter à l’avance le centre d’hémophilie sur le lieu de vacances.

Pour planifier vos voyages, n’oubliez pas ces autres éléments importants :

  • Préparation de facteur : discutez avec le médecin de la quantité de préparation dont votre fils a besoin pendant les vacances et de la meilleure façon de la transporter et de la stocker.
  • Documents médicaux : le médecin délivrera un document avec des consignes à suivre en cas d’urgence et, si nécessaire, une attestation pour le service des douanes pour le transport des préparations de facteur.
  • Documents de voyage : en plus de votre carte d’identité et de votre passeport, le carnet d’hémophilie et le carnet de vaccination de votre fils sont indispensables. Vous trouverez tout le reste sur notre liste de contrôle des documents.
  • L’assurance maladie : renseignez-vous auprès de votre assurance maladie pour connaître les services couverts par l’assurance lors d’un voyage à l’étranger. Il peut être utile de souscrire une assurance maladie complémentaire pour les voyages à l’étranger.
  • Trousse de premiers secours adaptée aux enfants : discutez avec le médecin des médicaments qui peuvent aider votre fils en cas de mal des transports ou de diarrhée, et de ce qu’il faut également mettre dans la trousse de premiers secours.

Vous trouverez de nombreux autres conseils pour les vacances et les éléments à prendre en considération lors de vos déplacements en voiture, en train et en avion sur nos pages dédiées aux voyages.

Les voyages scolaires – ce que les parents et les enseignants doivent savoir

La possibilité pour un élève hémophile de prendre part à un voyage scolaire de plusieurs jours dépend avant tout de la capacité à injecter la préparation de facteur pendant la durée de cette sortie. Souvent, même les enfants de l’école élémentaire savent s’injecter eux-mêmes le facteur, ainsi rien ne s’oppose à leur participation.

Dans tous les cas, il est important que les parents d’un élève hémophile prennent contact avec les enseignants le plus tôt possible pour clarifier toutes les questions concernant l’hémophilie, comme par exemple :

  • Quand et comment le traitement est-il effectué ?
  • La préparation peut-elle être réfrigérée en cours de route ?
  • Qui informer selon les types de blessures ?
  • Que faire en cas d’urgence ?

Il est préférable de rassembler, dans un dossier, les documents médicaux importants, les adresses des centres d’hémophilie proches du lieu de résidence et les numéros d’urgence, et de les remettre à l’enseignant responsable. Pensez aussi à notre Guide spécifique pour les enseignants.

En outre, l’élève doit toujours avoir sa carnet d’hémophilie sur lui lorsqu’il voyage – tout comme d’ailleurs à la maison. En cas d’urgence, un médecin urgentiste sera immédiatement informé du trouble de la coagulation et peut contacter le centre d’hémophilie. Il est également judicieux que l’élève dispose d’un téléphone portable dans lequel tous les numéros de téléphone importants sont sauvegardés dans le répertoire. Dans la mesure du possible, les camarades de classe doivent également être informés de l’hémophilie de leur ami. Ils passeront nuit et jour ensemble, et pourront rapidement appeler un professeur ou un médecin urgentiste en cas d’urgence.

Voyages et vacances

Partir en vacances et faire des voyages en étant hémophile ? En prévoyant tout et en se préparant bien, pas de problème. Ici, nous vous proposons de nombreux conseils ainsi que des informations détaillées sur les différents types de voyage.