Éducation : La période de l’école élémentaire

Éducation : La période de l’école élémentaire

Votre enfant gagne en indépendance

Lorsque votre enfant entre à l’école élémentaire, il commence une nouvelle phase de vie. En tant qu’élève, votre fils se déplacera souvent sans vous : ainsi, il ira seul à l’école, retrouvera peut-être des amis ou participera à des sorties dans le cadre d’une activité sportive.

À l’âge de 5 ou 6 ans, votre fils développera également des capacités et besoins physiques à un niveau plus élevé. Cela augmente le risque de blessure. Jouer au football, faire des courses et tester ses propres capacités font désormais partie de son quotidien. Votre fils voudra aussi se confronter avec d’autres enfants et être reconnu par ses pairs. Cette forme de reconnaissance devient de plus en plus importante, surtout entre 7 et 10 ans, car elle contribuera de manière significative au développement de sa confiance en lui-même.

Essayez donc d’exprimer de la reconnaissance envers votre fils pour ses capacités et de lui montrer que vous êtes fier de lui. En même temps, demandez-lui de se fixer des limites. Il n’est pas nécessaire de relever tous les défis lancés par les copains – d’autant plus quand on est hémophile. Pensez à informer ses camarades de classe et de jeu ainsi que les éducateurs et enseignants à propos du trouble de coagulation sanguine dont souffre votre enfant.

À cet âge, les enfants se déplacent de préférence à vélo, en patins à roulettes ou en skateboard. Si votre fils ne veut pas se contenter d’un vélo, demandez-lui de suivre une formation pour qu’il apprenne à utiliser les patins à roulettes et les skateboards en toute sécurité et conscience des risques. Il apprendra, entre autres, pourquoi le port d’un casque et de protections articulaires est nécessaire, et que cela ne fait pas de lui un enfant différent.

Mutter mit zwei Kindern

Prendre des responsabilités

Votre fils développe, aujourd’hui, de plus en plus ses capacités cognitives et sa compréhension de réalités de plus en plus complexes. Évoquez avec lui les différents aspects de sa maladie. Répondez si possible aux questions qu’il peut vous poser ou aidez-le à lever ses incertitudes auprès du médecin.

À l’âge de 10 ans environ, les enfants commencent à comprendre les liens entre les différentes fonctions corporelles. Ils comprennent les tâches des globules rouges et des globules blancs ainsi que la fonction du plasma sanguin et des plaquettes. À cet âge-là, vous pourrez donc parler des facteurs de coagulation, du déroulement de la coagulation sanguine et de l’hémophilie accompagnée par la déficience en facteur causée par un trouble de la coagulation sanguine.

Insistez toujours, face à votre fils, sur le fait qu’il n’est pas malade mais que son sang manque juste d’un composant essentiel, ce qui conduit à un trouble de la coagulation. Comparez sa maladie au diabète dû à une carence en insuline, en lui expliquant que ces enfants doivent également compenser cette carence par des injections (d’insuline).

Plus votre fils aura des connaissances précises de la maladie, plus il aura de chances de se conduire de manière responsable dans la vie scolaire au quotidien.

Peut-être envisagera-t-il également le souhait de s’injecter lui-même sa préparation de facteur. Réconfortez-le dans cette idée et entraînez-vous ensemble à réaliser l’injection. Votre fils devra également acquérir, au fil du temps, une connaissance de plus en plus précise des mesures de premiers secours. Il sera alors capable de demander lui-même un coussin réfrigérant et vous informer s’il a subi, par exemple, une contusion à la suite d’une chute.