Blessures

Reconnaître les symptômes

Les personnes atteintes d’hémophilie peuvent présenter des hémorragies internes ou externes d’intensité variable selon la gravité de la maladie. Les blessures externes telles que les abrasions ou les lacérations sont généralement clairement visibles et il est donc plus facile d’évaluer leur degré de gravité. Cependant, il est plus difficile de détecter s’il y a des saignements à l’intérieur du corps, par exemple dans les articulations ou les muscles. Dans les pages qui suivent, vous en apprendrez davantage sur les symptômes typiques de certaines blessures.

Veuillez noter que les symptômes sont donnés à titre d’exemple. Les blessures et saignements peuvent également se manifester par d’autres types de symptômes. Veuillez contacter immédiatement votre médecin si vous suspectez une hémorragie interne.

Arrêter le saignement

Le saignement de l’œil peut être causé par un coup, un éclat de pierre ou autres. Ces saignements doivent être traités immédiatement pour éviter toute infection ou perte de vision. Les indications de saignement dans l’œil sont :

  • douleur dans la région des yeux,
  • gonflements,
  • ecchymoses,
  • changements de couleur dans l’œil,
  • saignements dans l’œil,
  • tout changement soudain de l’acuité visuelle.

Prévenir les hémorragies

Les saignements dans le tractus gastro-intestinal peuvent être causés par des blessures à l’estomac ou une toux excessive.

Vous devez informer immédiatement votre centre de soin si les symptômes suivants se manifestent :

  • crachement de sang,
  • gonflement et douleur dans la région de l’estomac,
  • forts vomissements,
  • selles noires, avec du sang ou goudronneuses,
  • forte sensation de faiblesse,
  • pâleur excessive.

Hémorragie articulaire

Un mauvais appui, une chute, un choc contre une table – les saignements articulaires se produisent facilement. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une urgence vitale, elle doit néanmoins être traitée immédiatement. Étant donné que les saignements articulaires sont très douloureux et peuvent entraîner des lésions importantes aux articulations, un traitement de substitution est généralement nécessaire.

En cas d’hémophilie grave, des saignements dans les articulations peuvent se produire même sans influence extérieure (saignement spontané). Les articulations du genou, du coude et de la cheville sont les plus menacées. Souvent, ce sont ces articulations qui se mettent en position de flexion qui sont facilement affectées par des saignements.

Les indications de saignements articulaires sont :

  • douleur dans l’articulation,
  • articulations gonflées et/ou raides,
  • mobilité limitée des articulations,
  • Un échauffement de la peau sur l’articulation,
  • une sorte de picotement ou de bouillonnement dans l’articulation,
  • sensation de chaleur à l’intérieur de l’articulation.

S’il s’agit en fait d’une hémorragie articulaire, vous devez relever la jambe ou le bras touché et refroidir le gonflement à l’aide d’un coussin réfrigérant. Si possible, les saignements articulaires doivent être traités rapidement avec du concentré de facteur.

Faites toujours examiner les saignements articulaires et musculaires par un médecin et informez-le immédiatement si vous n’êtes pas sûr de la gravité du saignement.

Blessures à la tête

Si vous avez une blessure à la tête, vous devez immédiatement appeler le centre d’hémophilie et commencer le traitement. N’attendez pas que les premiers signes de blessure grave s’annoncent. Les principaux symptômes permettant de reconnaître une blessure à la tête sont les suivants :

  • graves maux de tête,
  • nausées et maux de voyage,
  • fatigue inhabituelle,
  • perte d’équilibre,
  • difficulté à se réveiller,
  • vision floue.

Si ces symptômes apparaissent, vous devez absolument contacter votre centre de traitement immédiatement – quelle que soit la façon dont vous évaluez vous-même la gravité de la blessure.

Saignements musculaires

Un saignement dans le muscle peut se produire après un coup ou une tension musculaire. En revanche, en cas d’hémophilie grave, des saignements peuvent survenir sans raison apparente.

Un saignement musculaire n’est pas seulement douloureux, il peut aussi appuyer sur les tissus ou les nerfs et provoquer ainsi des dommages conséquents. Il doit donc être traité le plus rapidement possible. Les indications de saignements musculaires peuvent être :

  • douleur lors du déplacement de la partie du corps affectée,
  • la région autour du muscle touché enfle,
  • la zone musculaire affectée est chaude,
  • la partie du corps affectée présente des picotements ou est paralysée,
  • la peau au-dessus du muscle change ou devient bleue,
  • les veines de la région affectée semblent plus épaisses que d’habitude.

S’il s’agit en fait d’une hémorragie musculaire, vous devez relever la jambe ou le bras touché et refroidir le gonflement à l’aide d’un coussin réfrigérant. Si possible, les saignements musculaires doivent être traités rapidement avec du concentré de facteur.

Informez votre médecin si vous n’êtes pas sûr de l’importance du saignement dans le muscle.

Saignement des reins ou de la vessie

En cas d’hémophilie légère ou modérée, les saignements rénaux ne se produisent généralement que si la région du rein a été blessée, par exemple par un coup ou un impact. En cas d’hémophilie grave, cependant, des saignements rénaux peuvent survenir même sans cause identifiable. Ce saignement doit être traité immédiatement par un médecin.

Les symptômes suivants indiquent un saignement des reins ou de la vessie :

  • urine rouge ou brune rougeâtre,
  • de graves douleurs dans le bas du dos,
  • des mictions fréquentes et/ou douloureuses.

Si vous présentez ces symptômes, contactez immédiatement votre médecin.

Blessures du pharynx

Les saignements du pharynx peuvent être causés, par exemple, par de fortes quintes de toux et des maux de gorge. Ils doivent être traités immédiatement. Les signes possibles sont :

  • gonflement de la gorge ou sous la langue,
  • difficulté à avaler,
  • altération de la couleur de la peau du cou,
  • vomissement ou crachement de sang sans saigner de la bouche ou du nez,
  • voix altérée.

Contactez également votre médecin immédiatement en cas d’apparition de ces symptômes.